web analytics

10 conseils pour garder les aînés actifs

29 juillet 2014 | PAR: Villa Ste-Rose

residence-villa-ste-rose-article-conseils-actif

Le magazine américain Slate.com a publié les recommandations de ‘Front Porch’, un important réseau de communautés de retraite de la Californie, pour vieillir en bonne santé, qui a été repris dans agevillage.com. Nous reproduisons ici ces conseils, que nous avons trouvés utiles et amusants.

Lutter contre la somnolence de l’après-midi. Cette fatigue est liée au grand âge. Elle se manifeste bien naturellement après le déjeuner. Boire un verre d’eau et manger un aliment à haute valeur antioxydante, un pruneau par exemple, revitalise le corps et stimule l’esprit.

Faire de la gymnastique mentale. Exemple: essayez de repérer cinq objets rouges au cours d’une promenade, puis tentez de vous les remémorer dans l’ordre une fois à la maison. Garder les fonctions cognitives actives permet de retarder d’éventuels troubles neurodégénératifs.

Vieillir en beauté, c’est rester actif. Allez les aînés, bouger!

Utiliser des bâtons de marche plutôt qu’une canne. Essayez la marche nordique avec deux bâtons. Cette activité vous oblige à vous concentrer sur l’équilibre, muscle le torse, dynamise les fonctions cardiaques. Parlez-en à votre médecin avant de vous lancer. La marche nordique est particulièrement recommandée aux aînés; en effet, l’utilisation des bâtons offre une stabilité supplémentaire et diminue les contraintes articulaires, notamment au niveau des genoux.

Dîner en duo. Prendre ses repas en compagnie est un excellent moyen de perdre du poids, mais aussi de stimuler les relations sociales et l’activité cérébrale. Les personnes âgées mangent moins quand elles sont accompagnées et ont tout intérêt à pratiquer ce «sport» plusieurs fois par semaine.

Rompre avec les routines. Changer les routines stimule les fonctions cérébrales. Intéressez-vous à des produits alimentaires nouveaux, essayez des recettes nouvelles, trouvez de nouveaux chemins pour vous rendre au supermarché ou chez vos petits-enfants.

Utiliser les supports de la voûte plantaire. Des chaussures capables de soutenir la voûte plantaire ou des talonnettes orthopédiques peuvent réduire la fatigue, la sudation et les douleurs aux pieds.

Éviter de manger gras et manger des graisses utiles. Les oméga-3 réduisent peut-être le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Ce sont des acides gras polyinsaturés que l’organisme ne peut pas fabriquer et dont il a absolument besoin. Ils doivent donc être impérativement apportés par l’alimentation: l’huile d’olive, les poissons gras comme le maquereau, les légumes verts à feuilles en contiennent.

Réduire le sel. une pression artérielle élevée peut provoquer des accidents cardiovasculaires, lesquels entraînent souvent un déclin des fonctions cognitives. Le désir de sel vient d’une perte progressive des fonctions gustatives liée au vieillissement. Plutôt que d’agiter le bras qui porte la salière, faites de l’exercice avant le repas.

Maintenir l’équilibre. En plus des exercices qui améliorent la force et la souplesse, pensez au tai-chi, au yoga, à la marche sur des surfaces non homogènes, aux exercices aquatiques... Ils sont excellents pour l’équilibre.

Danser régulièrement. La danse redonne du tonus, de l’optimisme, oxygène le cerveau et réduit ainsi le risque d’accident cardiovasculaire, en plus d’exercer la mémoire. Il n’y a pas de contre-indications. À consommer sans modération.

Cet article a été publié dans le journal l’Adresse qui est la publication officielle du Regroupement Québécois des Résidences pour Aînés, auquel fait également partie la résidence pour aînés la Villa Ste-Rose à Laval. Un programme quotidien d’activités est à l’horaire, et ce pour aider à maintenir nos résidents actifs et en bonne santé mentale et physique.

Dans Mieux vivre


Archives
Souscrire via RSS