web analytics

Du jardinage thérapeutique en résidence

29 juillet 2014 | PAR: Villa Ste-Rose

residence-villa-ste-rose-article-jardinage

Au Québec, après la fête de la Reine, les centres de jardinage sont envahis par des consommateurs qui ont hâte à la chaleur et aux belles journées d'été. Tous ont hâte de mettre en terre leurs plants en pensant qu'ils récolteront de beaux légumes vers la fin de l'été.

Le jardinage est une activité à laquelle bon nombre de Québécois s'adonnent. Qui dit activité de jardinage, dit aussi exercice physique. Par contre, le jardinage n'est pas considéré seulement pour les bienfaits physiques qu’il procure, mais aussi pour son effet bénéfique sur la santé mentale des individus, en particulier ceux qui sont atteints de la maladie d'Alzheimer ou d'une maladie apparentée.

Selon une étude réalisée par des chercheurs britanniques et qui a été publiée dans la revue scientifique American Medical Directors Association, les personnes qui souffrent de troubles cognitifs tirent de nombreux bénéfices lorsqu'ils s'adonnent au jardinage. En jardinant, ces personnes peuvent à la fois se détendre et faire de l'exercice, ce qui contribue, par le fait même, à réduire l'agitation et les symptômes dont elles souffrent, et ce, sans prendre de médicaments. C’est le constat des chercheurs de l'Université d'Exter au Royaume-Uni. L’étude démontre aussi que l'activité de jardinage est bénéfique en fournissant, aux personnes atteintes, des stimulations sensorielles et un environnement qui fait appel à leurs souvenirs.

L'auteur principal de cette recherche, Rebecca Whear, indique aussi que jardiner ne leur donne pas seulement l'occasion de se détendre et de se calmer, mais aussi de se remémorer des habiletés et des compétences qui leur ont apporté du plaisir par le passé.

Nos aînés pourront cultiver leurs légumes et fines herbes préférées à l’intérieur de la résidence

À la Villa Ste-Rose, nous voulons faire en sorte que le jardinage ne soit pas l'affaire de quelques mois, mais une activité à laquelle peuvent s'adonner nos résidents, toute l'année. Notre approche, centrée sur les résidents, nous a permis de tenir compte de ces facteurs. C'est pour cette raison que nous avons fait appel à une entreprise qui réalisera, à notre résidence pour aînés, un magnifique potager intérieur où pourront se détendre et s'occuper nos résidents, et ce, 365 jours par année.

Notre jardin intérieur encouragera l'activité, favorisera l'interaction avec les visiteurs et surtout, stimulera les résidents souffrant de trouble cognitif. Le solarium, où sera aménagé le jardin, offrira une stimulation sensorielle et un environnement qui déclenche les souvenirs. Nos résidents pourront se détendre dans un milieu apaisant où ils pourront se rappeler les compétences et les habitudes dont ils ont eu la jouissance dans le passé.

http://biocite.ca/fr/nouveau-concept-jardin-interieur/

Dans Santé


Archives
Souscrire via RSS