web analytics

L’alcool et l’impact chez nos futurs aînés

25 juin 2014 | PAR: Villa Ste-Rose

residence-villa-ste-rose-article-alcool-impact-futurs-aines

Dans les années 20, la Commission des Liqueurs est créée. La Commission des liqueurs du Québec embouteille 23 marques de vin et 39 marques de spiritueux. Les premiers magasins ressemblent à des confessionnaux avec leur comptoir grillagé. Les bouteilles, enveloppées dans un papier spécial, sont hors de la vue des clients. Seule une liste de prix est affichée au mur. Il n'est pas possible de commander plus d’une bouteille de spiritueux à la fois, toutefois, les vins ne sont pas rationnés.

Les multiples changements qui s'annoncent dans la société québécoise, où bien boire et bien manger font partie des nouvelles valeurs, engendrent la proposition d'un nouveau projet de loi sur les boissons alcooliques. Nous sommes en 1961 et La Régie des alcools du Québec est créée.  L'objectif qui lui est fixé est de permettre, entre autres, l'expansion du commerce des alcools.

En 1967 à l'occasion de l'Exposition universelle, l'Expo comme on l'appelait, la Régie des alcools du Québec offre aux Québécois et aux touristes d'Expo 67 une gamme sans précédent de vins et de boissons alcooliques provenant de tous les coins du monde. Cet événement marque véritablement le début de la culture du vin au Québec.

Au début des années 70, beaucoup conduisaient avec la bière entre les deux jambes. C'était le temps aussi où toutes les épiceries affichaient une enseigne lumineuse indiquant 'bière et cidre'. Du cidre? Eh oui. Le cidre est maintenant relégué aux oubliettes. C'est en 1978 que le vin fait son entrée en épicerie et on change 'bière et cidre' pour 'bière et vin'.

La proportion d’aînés consommant de l’alcool pourrait ainsi augmenter au cours des prochaines années

La consommation d'alcool a évolué et continuera de le faire. Les baby-boomers ayant grandi dans cette grande acceptation sociale de consommation d'alcool risquent de continuer à consommer ce qui fera en sorte que le nombre de consommateurs d'alcool, chez les personnes âgées, augmentera au cours des prochaines années.

À la résidence pour personnes âgées la Villa Ste-Rose de Laval, il est évident que cette problématique nous interpelle. Nous travaillons en étroite collaboration avec les services sociaux qui sont conscients de cette situation et sont prêts à intervenir lorsque le besoin se fait sentir.

http://educalcool.qc.ca/alcool-et-vous/sante/lalcool-et-les-aines-un-sujet-sensible/#.U6hekvl5OSp

Dans Santé


Archives
Souscrire via RSS